Le mélange d'herbes intestinales assure une bonne digestion et est donc idéal pour les chevaux ayant des problèmes intestinaux.

Il est préférable de ne pas donner les OKAPI Gut Herbs plus de six à huit semaines d'affilée.

Afin de prolonger l'effet des herbes intestinales, vous pouvez les administrer en même temps que l'extrait de réglisse (à l'exception des chevaux atteints de fourbure).

Conseil pour l'hiver ou les chevaux souffrant de problèmes chroniques
Un schéma hivernal idéal consiste à alterner les herbes amères, les herbes intestinales et les herbes de pâturage toutes les deux semaines.

Problèmes digestifs
Un cheval a 30 mètres d'intestin et ce n'est pas un hasard. Le gros intestin fait partie intégrante du système immunitaire et est donc très important pour la défense contre les maladies. Les troubles digestifs ont donc souvent de lourdes conséquences sur l'organisme. La diarrhée est un trouble grave du tube digestif du cheval. Mais un fumier normal suivi d'un filet d'eau est aussi un signal clair d'une flore intestinale déséquilibrée.

Cause et effet
Une alimentation non optimale est généralement la principale cause des problèmes digestifs. Le facteur le plus important est le foin ! De nombreux chevaux sont nourris avec du foin emballé (ensilage de foin ou ensilage). Mais dès que vous emballez le foin dans du plastique, les valeurs de pH et le contenu changent. Cela peut durer des années, mais malheureusement, à long terme, le tractus intestinal est très endommagé. Le déséquilibre se développe lentement et les chevaux présentent progressivement de plus en plus de symptômes. Il est donc toujours important de donner un bon foin, surtout en cas de problèmes intestinaux.

Mais il existe un autre facteur très important : le glucose, les sucres provenant de la mélasse ou des céréales. Si un cheval a été nourri avec trop de céréales ou de sucres pendant une longue période, cela perturbe également la flore intestinale. Conséquence : la flore intestinale ne fonctionne pas comme elle le devrait. Les nutriments ne sont pas absorbés correctement et des carences apparaissent. D'autres processus sont perturbés et, à long terme, cela peut affecter plusieurs organes et l'ensemble de l'organisme.

 

OKAPI herbes santé intestinale (darmwohlkräuter)
Apaisement pour la digestion

Indications :
OKAPI herbes santé intestinale ne doit pas être donné plus de six à huit semaines d’affilée.
Après cette période, il est recommandé d’interrompre pendant quatre à six semaines ou de
substituer avec un autre mélange d’herbes, comme par ex. OKAPI herbes amères en
combinaison avec OKAPI extrait de réglisse. Ceci est en accord avec l’alimentation
naturelle du cheval. L’alternance d’OKAPI santé intestinale, OKAPI herbes amères et
OKAPI herbes de prairie toutes les deux semaines pendant l’hiver est une combinaison qui
a fait ses preuves


Conseils d’alimentation :
Ajouter à l’alimentation en forme sèche ou humidifiée, ou saupoudrer sur le foin. Les chevaux
adultes reçoivent environ 30 – 50 g (ca. une poignée). Selon leur taille, les poneys en
reçoivent environ la moitié.


Composition :
100 % mélange d’herbes, contient : chicorée, fenouil, gaillet, anis, centaurée, thym, romarin,
origan, marjolaine, herbes de sauge, cumin, fleurs de camomille, houblon, mousse d’Islande,
lichen barbu, feuilles d’olivier, myrtille


Constituants et contenus analytiques : 
Protéine brute : 7,77 %
Matière grasse brute : 11,2 %
Fibre brute : 6,36 %
Cendres brutes : 17,1 %
Calcium : 1,37 %
Phosphore : 0,26 %
Sodium : 0,12 %
Complément alimentaire pour chevaux
Garder dans un endroit sec et frais

 

OKAPI herbes santé intestinale 1kg

€ 37,00Prijs